Une étude réalisée par l’Anil sur le logement étudiant en dit long sur le montant des loyers pratiqués dans les villes étudiantes.

Selon l’enquête, l’écart entre le loyer d’un studio ou d’un appartement d’une pièce et celui d’un deux pièces est plus important dans les villes étudiantes que dans les autres communes.

Le logement étudiant en France : quelques chiffres clés

La France compte plus de 2.5 millions d’étudiants. Si 52% d’entre eux habitent toujours au domicile familial, ils sont 34% à louer un logement dont 32% dans le parc privé. Plus de 15% des étudiants résident dans un appartement d’une pièce et la moitié habitent un studio. Or si l’écart de loyers au mètre carré entre les logements de petite taille (studio ou une pièce) et les logements plus grands (2 pièces) est minime dans les villes où le nombre d’étudiants est faible (Alençon, Saint Denis de la Réunion…), il est élevé dans les villes où le nombre d’étudiants est conséquent comme à Montpellier, Lille ou Rennes par exemple.

Des loyers encadrés à Paris et à Lille

Les loyers sont encadrés à Paris depuis le 1er août 2016. Pour connaitre les montants des locations dans la Capitale, les propriétaires-bailleurs ou les locataires doivent consulter la carte interactive des loyers de référence à Paris et compléter les renseignements concernant le bien (adresse, date de construction, nombre de pièces…).

A Lille, l’encadrement des loyers est également effectif depuis le 1er février de cette année. Concrètement les propriétaires lillois sont eux aussi tenus de respecter l’indice de référence des loyers avec une minoration ou une majoration de 20%.

Location : les diagnostics obligatoires

Pour rappel, un certain nombre de diagnostics doivent être réalisés par le propriétaire-bailleur et être annexés au contrat de location. Pour le moment, trois diagnostics sont à fournir :

  • Le diagnostic de performance énergétique (DPE)
  • L’état des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT)
  • Le constat des risques d’exposition au plomb (CREP)

 

A partir du 1er juillet 2017, les diagnostics électricité et gaz seront également obligatoires pour les installations de plus de 15 ans. 

 

Publié par Anne Maurel

 

 

 

 

Description de votre bien