Vous louez un logement ancien et celui-ci n’est pas correctement isolé ou dispose d’un chauffage vétuste et polluant? Sachez que votre locataire est en droit de vous demander de faire des travaux de rénovation.

Location : les travaux sont obligatoires quand les performances énergétiques du logement sont insuffisantes

Votre locataire se plaint de la mauvaise répartition de la chaleur dans l’appartement qu’il vous loue. Le bien est humide, présente des traces de moisissures, il a dû mal à le chauffer en hiver et a une sensation de courant d’air quand il se trouve à proximité des fenêtres ? Sachez qu’il peut vous demander de faire réaliser des travaux d’amélioration énergétique. Sachez aussi que le coût des travaux est à votre charge.

Travaux immobiliers en location : ce que dit la loi 

La loi du 17 août 2015 indique que le propriétaire a obligation de fournir à son locataire un logement respectant un critère de performance énergétique minimal. Si cela n’est pas le cas, et que le locataire risque des problèmes de santé, le propriétaire doit engager, à ses frais, les travaux de rénovation nécessaires.

Le DPE : un document que le propriétaire doit fournir à son locataire

Certains ne le savent pas, mais le propriétaire-bailleur a également l’obligation de fournir à son locataire un diagnostic de performance énergétique (DPE), Ce document, qui doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié, attribue une note au logement en fonction de ses performances énergétiques.

Si le DPE n’a pas été remis au locataire au moment de la signature du bail de location, ce dernier peut le demander ultérieurement au propriétaire.

Travaux d’amélioration énergétique : trois bonnes raisons de les faire en location aussi

Votre locataire vous demande de faire des travaux d’amélioration énergétique de votre logement ? Pas d’inquiétude, même si cela va vous obliger à engager des frais, vous serez gagnant sur le long terme.

En effet, le gouvernement fait la chasse aux logements mal isolés. Le ministre de l’Ecologie Nicolas Hulot, envisage de taxer davantage les propriétaires de passoires thermiques, ces biens très consommateurs en énergie en raison d’une mauvaise isolation et/ou d’un mode de chauffage obsolète.

De plus, vous pourrez obtenir des aides et des crédits d’impôt destinés à encourager la réalisation de travaux énergétiques.

Enfin, à la revente, les travaux que vous avez engagés vous permettront d’apporter une plus-value à votre habitation et de bénéficier d’un meilleur DPE.

 

Publié par Anne Maurel

 

 

Description de votre bien